Poème 'La Ferme' de Émile VERHAEREN dans 'Les Flamandes'

La Ferme

Émile VERHAEREN
Recueil : "Les Flamandes"

A voir la ferme au loin monter avec ses toits,
Monter, avec sa tour et ses meules en dômes
Et ses greniers coiffés de tuiles et de chaumes,
Avec ses pignons blancs coupés par angles droits ;

A voir la ferme au loin monter dans les verdures,
Reluire et s’étaler dans la splendeur des Mais,
Quand l’été la chauffait de ses feux rallumés
Et que les hêtres bruns l’éventaient de ramures :

Si grande semblait-elle, avec ses rangs de fours,
Ses granges, ses hangars, ses étables, ses cours,
Ses poternes de vieux clous noirs bariolées,

Son verger luisant d’herbe et grand comme un chantier,
Sa masse se carrant au bout de trois allées,
Qu’on eût dit le hameau tassé là, tout entier.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Fortification barbare
    -------------------------

    Un homme monstrueux étant devenu roi,
    Il posa dans les champs la folle architecture
    D’un palais gigantesque aux brillantes toitures ;
    Colosse à l’horizon se dressant fier et droit.

    Pour colonnes, l’on mit des troncs de bon aloi ;
    Tous émaux, tous métaux servirent de peinture.
    Brillant de mille feux sous toutes les coutures,
    Le château arborait cent drapeaux sur ses toits.

    Cent cuisines chauffaient, dans leurs énormes fours,
    Les gâteaux que mangeaient dans les petites cours
    Les maîtresses du roi, au maintien désinvolte.

    Mais les gens du pays, par villages entiers,
    D’un grand soulèvement ourdirent le chantier,
    Abattant l’édifice en leur juste révolte.

Rédiger un commentaire

Émile VERHAEREN

Portait de Émile VERHAEREN

Émile Adolphe Gustave Verhaeren, né à Saint-Amand dans la province d’Anvers, Belgique, le 21 mai 1855 et mort à Rouen le 27 novembre 1916, est un poète belge flamand, d’expression française. Dans ses poèmes influencés par le symbolisme, où il pratique le vers libre, sa conscience sociale lui fait évoquer les grandes villes... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto