Poème 'La Poule aux oeufs d’or' de Jean de LA FONTAINE dans 'Les Fables'

La Poule aux oeufs d’or

Jean de LA FONTAINE
Recueil : "Les Fables"

L’avarice perd tout en voulant tout gagner.
Je ne veux, pour le témoigner,
Que celui dont la Poule, à ce que dit la Fable,
Pondait tous les jours un oeuf d’or.
Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
Il la tua, l’ouvrit, et la trouva semblable
A celles dont les oeufs ne lui rapportaient rien,
S’étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
Belle leçon pour les gens chiches :
Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus
Qui du soir au matin sont pauvres devenus
Pour vouloir trop tôt être riches ?

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Un seigneur d'autrefois aimait les enclosures.
    Nul château que le sien n'eut plus forte paroi,
    Pas même les donjons que construisit le roi;
    C'est ma propriété, dit-il, je la veux sûre.

    Pour découvrir toujours des substances plus dures,
    Auprès d'un alchimiste il engagea sa foi,
    Lequel passait son temps à rechercher les lois
    Par quoi l'on peut contraindre et forcer la Nature.

    Un beau jour, le savant inventa un cristal
    Où le château fut mis comme dans un bocal;
    De son air, le seigneur devint propriétaire.

    C'est mon air, c'est mon air, rugit-il d'un ton sourd;
    Mais il ne parvint pas ainsi au bout d'un jour,
    En fin d'après-midi, on le vit mort, par terre.

Rédiger un commentaire

Jean de LA FONTAINE

Portait de Jean de LA FONTAINE

Jean de La Fontaine, né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry, est un poète français de la période classique dont l’histoire littéraire retient essentiellement « les Fables » et dans une moindre mesure les contes licencieux. On lui doit cependant des poèmes divers, des pièces de théâtre et des livrets... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto