Poème 'La rose et le rosier' de prpla1

Accueil > Les membres > Page de poésie de prpla1 > La rose et le rosier

La rose et le rosier

prpla1

La rose demande au rosier:
« Pourquoi portes-tu des épines »?
« Je veux plutôt que tu devines »,
Lui répond pensif, ce dernier.

La fleur coquette arrête et dit:
« Je suis en effet un symbole.
Toujours de moi l’homme s’affole.
Pour tout cela, fais moi crédit!

Je représente l’amour pur,
Témoigne de l’union des âmes;
Ma couleur plaît aux belles dames,
À tout amant passant, bien sûr !

Est-ce pour mieux me protéger
Que tu renfermes tant d’épines ?
Elles paraissent pourtant fines
Causant aux doigts un tort léger ».

« Fais de moi donc un complément.
Tous ceux qui bravent ma piqure
Savent aimer. je te l’assure »!
Reprend la plante fièrement.

« Je suis l’étape à surmonter
L’inévitable sacrifice.
L’aiguillon que craint l’artifice,
L’impureté qu’on doit chasser.

Celui qui se laisse piquer,
Fait preuve d’un amour sincère.
Il est admis dans mon parterre.
Reçois le, sans te paniquer.

Il chérit les ressentiments
D’un amant qui n’est pas frivole,
Qui, conséquent dans sa parole,
Vient te combler de compliments.

Pour que l’on sniffe ton parfum,
Qu’on te tienne par le calice,
Toi, ma rose consolatrice,
Égaie la femme du défunt.

Dieu m’a planté dans son jardin
Pour qu’Adam puisse charmer Ève.
Mais le serpent craignant qu’il crève
Choisit le pommier à la fin ».

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS