Poème 'Le ravissement d’Andromède' de José-Maria de HEREDIA dans 'Les Trophées'

Le ravissement d’Andromède

José-Maria de HEREDIA
Recueil : "Les Trophées"

D’un vol silencieux, le grand Cheval ailé
Soufflant de ses naseaux élargis l’air qui fume,
Les emporte avec un frémissement de plume
A travers la nuit bleue et l’éther étoilé.

Ils vont. L’Afrique plonge au gouffre flagellé,
Puis l’Asie… un désert… le Liban ceint de brume…
Et voici qu’apparaît, toute blanche d’écume,
La mer mystérieuse où vint sombrer Hellé.

Et le vent gonfle ainsi que deux immenses voiles
Les ailes qui, volant d’étoiles en étoiles,
Aux amants enlacés font un tiède berceau ;

Tandis que, l’oeil au ciel où palpite leur ombre,
Ils voient, irradiant du Bélier au Verseau,
Leurs Constellations poindre dans l’azur sombre.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Je vois, dans le ciel clair, un cheval s’envoler
    Et passer au lointain près d’un dragon qui fume,
    Vision d’apocalypse, et que n’ai-je une plume
    Habile à vous montrer ce tableau bariolé !

    Le dragon sur le sable au soir est immolé ;
    Le cheval merveilleux plane au loin quand la brume
    D’un feu crépusculaire alentour se consume,
    Dont l’animal magique est tout auréolé.

    Le cavalier mettra le cap sur une étoile
    (Ce qui de plus d’un peintre inspirera la toile,
    Ces gens-là sont très forts, que n’ai-je leur pinceau !)

    Andromède et Persée (ou seraient-ce leurs ombres)
    Visitent l’univers, éternels jouvenceaux
    Que plus aucun dragon n’attriste ou ne rend sombres.

  2. Oeuvre splendide

Rédiger un commentaire

José-Maria de HEREDIA

Portait de José-Maria de HEREDIA

José-Maria de Heredia (né José María de Heredia Girard 1842-1905) est un homme de lettres d’origine cubaine, naturalisé français en 1893. En tant que poète, c’est un des maîtres du mouvement parnassien, véritable joaillier du vers. Son œuvre poétique est constituée d’un unique recueil, « Les... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto