Poème 'Le Chant de ceux qui s’en vont sur mer' de Victor HUGO dans 'Les Châtiments'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Victor HUGO > Le Chant de ceux qui s’en vont sur mer

Le Chant de ceux qui s’en vont sur mer

Victor HUGO
Recueil : "Les Châtiments"

Air breton

Adieu, patrie !
L’onde est en furie.
Adieu, patrie !
Azur !

Adieu, maison, treille au fruit mûr,
Adieu, les fleurs d’or du vieux mur !

Adieu, patrie !
Ciel, forêt, prairie !
Adieu, patrie,
Azur !

Adieu, patrie !
L’onde est en furie.
Adieu, patrie,
Azur !

Adieu, fiancée au front pur,
Le ciel est noir, le vent est dur.

Adieu, patrie !
Lise, Anna, Marie !
Adieu, patrie,
Azur !

Adieu, patrie !
L’onde est cri furie.
Adieu, patrie,
Azur !

Notre oeil, que voile un deuil futur,
Va du flot sombre au sort obscur !

Adieu, patrie !
Pour toi mon coeur prie.
Adieu, patrie,
Azur !


Jersey. 31 juillet 1853.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS