Poème 'Petite aile' de JuCharline83

Petite aile

JuCharline83

Pars de la pointe de tes ailes à la douce aurore,
Rencontrer le soleil et nager haut dans le ciel,
Sentir la liberté emplir l’ensemble de ton corps,
Et ne reviens pas, sauf pour me donner des nouvelles.

Vole et vole, ne te retourne pas, unis toi à l’air,
Laisse toi porter par la vie, amuser par le vent,
Vrille, tournoie et tout ce que je ne pourrai faire,
Ne reviens pas, et à l’aube chante comme avant.

Tu es sauvage et ange de nature, être léger et docile,
Caché en tes ailes est le secret de notre temps si fragile,
En recouvrant ton élément, ma consolation sera grande.

Mes larmes sont étoiles, elles t’éclaireront jour et nuit
Vers l’arbre innocent pour élever dans son ombre un nid,
Mon coeur est ouvert, reprends ton envol, mes vœux y répondent.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS