Poème 'Se faire une cuirasse' de Esther GRANEK dans 'Je cours après mon ombre'

Se faire une cuirasse

Esther GRANEK
Recueil : "Je cours après mon ombre"

Je ne veux du bonheur
que plaisirs éphémères
et ces joies passagères
que l’on oublie sur l’heure.

Me suis fait une cuirasse
et me complais dedans.
J’y conjugue au présent.
Elle ne prend nulle trace

J’y conjugue au présent.
Et pourtant sans savoir,
que de choses d’antan
me font mal ! De toutes parts.

Me font mal et me blessent.
Mais je les tiens en laisse !
Et dans ma forteresse,
je ne cesse de m’armer !

Contre quoi ? Contre tout
dans ma cuirasse à trous
où s’installe comme chez soi
ce dont je ne veux pas !

1981

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Messager volant
    --------------------

    Je traverse l'espace,
    Je vais contre le vent,
    Je glisse en l'air mouvant
    Sans laisser nulle trace.

    Portant la branche verte
    Qui signifie l'espoir,
    J'avance, dans le noir,
    Vers la fenêtre ouverte.

    Humains, j'ai vu la terre,
    Le déluge est fini.
    Je referai mon nid
    Dans l'arbre centenaire.

Rédiger un commentaire

Esther GRANEK

Portait de Esther GRANEK

Esther Granek est une poétesse belge de langue française. Auteur-compositeur de chansons, poèmes, ballades, textes d’humeur et d’humour, elle a publié plusieurs recueils. Née à Bruxelles le 7 avril 1927, elle est autodidacte du fait des lois antijuives durant l’Occupation. Elle habite en Israël depuis 1956. Elle a... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS