Poème 'Va-Ma-Pa-La' de VVAL

Va-Ma-Pa-La

VVAL

Va, comme ce rêve une nuit sur cette plage.
Ma, ce matin brisé de novembre.
Pa, étoile filante inaccessible.
La, tu m’as montré mon âme.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2023 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS