Poème 'A la limite de la lumière et de l’ombre' de Odilon-Jean PÉRIER dans 'La maison de verre'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Odilon-Jean PÉRIER > A la limite de la lumière et de l’ombre

A la limite de la lumière et de l’ombre

Odilon-Jean PÉRIER
Recueil : "La maison de verre"

A la limite de la lumière et de l’ombre
Je remue un trésor plus fuyant que le sable
Je cherche ma chanson parmi les bruits du monde
Je cherche mon amour au milieu des miracles

Un poème commence où la voix s’est brisée
Et je fais mon bonheur en dénouant tes mains
Quand nous nous rencontrons au bord d’une journée
Nouvelle, au bord de l’aube où le ciel nous rejoint

Poème préféré des membres

CathyVole a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Je cherche la lumière en un reflet de l'ombre,
    Je cherche la fraîcheur au milieu du désert ;
    J'interroge l'humeur des yeux d'un lézard vert,
    Je cherche des trésors au hasard des décombres.

    Je cherche à tout savoir et je ne comprends rien :
    Je cherche un vieux bouquin que lisait mon grand-père,
    Je cherche mon chemin (ça manque de repères),
    Je cherche sur la Toile et ça fait trop de liens.

    Je cherche où sont les noeuds dans le fil de la Parque ;
    Je cherche sans trouver, d'un chercheur c'est la marque.

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS