Poème 'Angles d’errances' de MokhtarElAmraoui

Angles d’errances

MokhtarElAmraoui

Enverber le nom
Comme pour le grain entre interstices,
S’y jeter pour s’y lover
En une attente de quai,
Angles d’errances !
L’aboiement aspire toute la ville,
Dans son cylindre stellaire !
Aboiement sidéral
De départs, d’arrivées, d’agonies !
Toujours ce visage tenace pourchasseur
De la bougie squelettique
Et tous ses pourquoi rauques !
Dans les miroirs, les vitres,
Adipeux reflets !
Insectes des souvenirs,
Longues laisses,
Liasses d’herbes,
Vérités perdues dans les tornades des mensonges
Qui dévorent tous les encriers !
Sangs criés des cœurs,
Chœurs muselés !
J’entends encore
Pleurer les ailes emprisonnées,
Dans le béton du pont,
Ouvriers avalés par la faim des colonnes !
Parfois, un éclair ivre les réveille,
Là où dort le plus la ville.
Dans les algues de ses rêves,
Dans la boue de ses visages fermés
En judas de granit
Mais friables et tenaces jours
D’accompagnateurs de morts
Rougeoiements perpendiculaires
Aux aspérités aphones,
Lambeaux cousus de désespérances
Haillons bâillant enchevêtrés
Dans les entrelacs des labyrinthes !
Enverber le nom,
Là où l’herbe luit encore d’ascension !

© Mokhtar El Amraoui in  » Le souffle des ressacs »

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

MokhtarElAmraoui

Image de MokhtarElAmraoui

Nom : El Amraoui

Prénom : Mokhtar

Naissance : 19/05/1955

Présentation : Je suis poète d’expression française né à Mateur, en Tunisie. J’ai enseigné la littérature et la civilisation françaises pendant plus de trois décennies, dans diverses villes de la...

Accéder à sa page de poésie

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS