Poème 'Ballade des Dames du temps jadis' de François VILLON dans 'Le testament'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de François VILLON > Ballade des Dames du temps jadis

Ballade des Dames du temps jadis

François VILLON
Recueil : "Le testament"

Dites-moi où, n’en quel pays,
Est Flora la belle Romaine,
Archipiades, ne Thaïs,
Qui fut sa cousine germaine,
Echo, parlant quant bruit on mène
Dessus rivière ou sur étang,
Qui beauté eut trop plus qu’humaine ?
Mais où sont les neiges d’antan ?

Où est la très sage Héloïs,
Pour qui fut châtré et puis moine
Pierre Esbaillart à Saint-Denis ?
Pour son amour eut cette essoine.
Semblablement, où est la roine
Qui commanda que Buridan
Fût jeté en un sac en Seine ?
Mais où sont les neiges d’antan ?

La roine Blanche comme un lis
Qui chantait à voix de sirène,
Berthe au grand pied, Bietrix, Aliz,
Haramburgis qui tint le Maine,
Et Jeanne, la bonne Lorraine
Qu’Anglais brûlèrent à Rouen ;
Où sont-ils, où, Vierge souvraine ?
Mais où sont les neiges d’antan ?

Prince, n’enquerrez de semaine
Où elles sont, ni de cet an,
Que ce refrain ne vous remaine :
Mais où sont les neiges d’antan ?

Poème préféré des membres

angi, fxcrestou et pablonaudet ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. Ce poème a été mis en chanson pour Georges Brassens.

  2. Ballade des linguistes du temps jadis
    *
    *
    Dictes moy ou, n'en quel Estat
    Est Platon, le premier linguiste,
    Et tels que ne cognoyssez pas,
    Ou fameux (tel fut Benveniste),
    Tant de sçavans dont bruyct on mayne
    En troquets bons jours degastans,
    Qui science firent humaine,
    Mais ou sont les theses d'antan?
    *
    Ou est le sage apostollat
    Pour qui pauvre fut, et non triste,
    Plus d'ung docteur et candidat,
    Par amour d'estude il persiste;
    Semblablement, ou est l'arene
    De cilz combats ou l'impetrant
    Cuydoit etre en ung sac en Saine?
    Mais ou sont les theses d'antan?
    *
    Le ciel platonicque ou monta
    Maint grand prescheur (et non sophiste)
    Estoit-il donc en ce tems-la
    Ouvert a des maraboutistes?
    Et lors de sa queste seraine,
    Gulliver alloit-il citant
    Escritures linguiputiennes?
    Mais ou sont les theses d'antan?
    *
    Princesse, au canart qu'on enchaine,
    En ton album contrepettant,
    Bien! Je l'ay dict, l'autre sepmaine:
    Mais ou sont les theses d'antan?

Rédiger un commentaire

François VILLON

Portait de François VILLON

François de Montcorbier dit Villon, né en 1431 à Paris, disparu en 1463, est un poète français de la fin du Moyen Âge. Il est probablement l’auteur français le plus connu de cette période. Les romantiques en firent le précurseur des poètes maudits. Le poète choisira son pseudonyme à partir du nom du chanoine Guillaume Villon,... [Lire la suite]

© 2014 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto