Poème 'Un Saxo' de leutcha

Un Saxo

leutcha

Mes mots à croquer les mangues du ciel
sur les rives aguichantes des galaxies
mes mots à croquer le cocon des amours
au chaud parterre de la Voie lactée
mes mots à savourer les fruits du voyage
hors de la sphère des terreurs du siècle
hors des inimitiés du jour et de la nuit
hélas ! au sol je suis cloué
et mes mots ici remuent les rêves et la mémoire
d’un monde sourd au chant du paradis
et mes mots dans des folios brochés
cueillent chaque année des espoirs drapés de deuils
mes mots des voix sans droit à la parole
qui au seuil des larmes
susurrent les rêves de la vie
rouge de caries
et à l’hospice des nouvelles espérances
mes mots sombrent au tréfonds des abîmes
poussés par les chacals saccageant nos beaux cottages
et mes mots rêvent de pousser nos maux
loin des mers existentielles
et tous mes mots
enchaînés par le métal jaune
et les délices des citernes crevassées du monde
endormie leur puce radioactive d’humanité
se moquent de mon rêve des règnes néroniens
totalement noyés dans l’air des joueurs de kora
des communautés sans heurt
aïe ! et sans répit
prophètes des désillusions
mes mots croquent à l’infini
l’amer kola des paradis maudits
parsemés de crânes et balafrés de sang

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS