Poème 'Question au clerc du Guichet ou ballade de l’appel' de François VILLON dans 'Poésies diverses'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de François VILLON > Question au clerc du Guichet ou ballade de l’appel

Question au clerc du Guichet ou ballade de l’appel

François VILLON
Recueil : "Poésies diverses"

Que vous semble de mon appel,
Garnier ? Fis-je sens ou folie ?
Toute bête garde sa pel ;
Qui la contraint, efforce ou lie,
S’elle peut, elle se délie.
Quand donc par plaisir volontaire
Chantée me fut cette homélie,
Etoit-il lors temps de moi taire ?

Se fusse des hoirs Hue Capel
Qui fut extrait de boucherie,
On ne m’eût, parmi ce drapel,
Fait boire en cette écorcherie.
Vous entendez bien joncherie ?
Mais quand cette peine arbitraire
On me jugea par tricherie,
Etoit-il lors temps de moi taire ?

Cuidiez-vous que sous mon capel
N’y eût tant de philosophie
Comme de dire :  » J’en appel ?  »
Si avoit, je vous certifie,
Combien que point trop ne m’y fie.
Quand on me dit, présent notaire :
 » Pendu serez !  » je vous affie,
Etoit-il lors temps de moi taire ?

Prince, se j’eusse eu la pépie,
Piéça je fusse où est Clotaire,
Aux champs debout comme une épie.
Etoit-il lors temps de moi taire ?

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

François VILLON

Portait de François VILLON

François de Montcorbier dit Villon, né en 1431 à Paris, disparu en 1463, est un poète français de la fin du Moyen Âge. Il est probablement l’auteur français le plus connu de cette période. Les romantiques en firent le précurseur des poètes maudits. Le poète choisira son pseudonyme à partir du nom du chanoine Guillaume Villon,... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto