Poème 'BATACLAN 2015' de YassineLePoete

BATACLAN 2015

YassineLePoete

Trop de larmes ont coulé, sur l’asphalte rougi
Du sang des innocents, les corps allongés
Attendaient expiant les secours premiers,
Et d’autres qui priaient, immobiles assis,

Les tirs en continu balayent la surface
De salves automatiques; quand la haine trépasse,
Que le mal puissant distille la violence
Pourras-tu devant Dieu plaider ton ignorance

Crois-tu au Paradis, es-tu vraiment martyr,
Tes viscères explosés, o diable de misère,
Comment imaginer, que d’être sans conscience
Tuer aveuglement, glorieuse déchéance….

BATACLAN 2015
2016 YLP© Yassine La Plume

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS