Poème 'Murmures inaudibles' de YassineLePoete

Murmures inaudibles

YassineLePoete

Caresse d’un regard, tristesse indicible

Murmures inaudibles, – si belle – nénuphar

Faire fi, déifiés, liés et déliés à l’immédiateté

L’intemporalité suspendue d’ailes, surprenante

Elle à lui si belle, lune en ciel, je perdu égaré

Le regard inquiet, géo localisés, rêves désordonnés

Mal de cette absence, elle avec aisance

Ses brisures silences, sublime opalescence

Sourires pantomimes, douceur opaline

La courbe cristalline, la sagesse mutine

De bronze à l’or dessine l’harmonique

Et le sage passage vers le nombre d’or

29.03.2016 © YLP Yassine LAPLUME™

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS