Poème 'Il est ! Je suis ! A Victor Hugo – « Conclusion »' de JacquesAADLOV-DEVERS

Accueil > Les membres > Page de poésie de JacquesAADLOV-DEVERS > Il est ! Je suis ! A Victor Hugo – « Conclusion »

Il est ! Je suis ! A Victor Hugo – « Conclusion »

JacquesAADLOV-DEVERS

« Il est ! il est ! il est ! sans fin, sans origine,
Sans éclipse, sans nuit, sans repos, sans sommeil.
Renonce, ver de terre, à créer le soleil. »
Je ne peux renoncer, car mon cœur s’illumine !

Je ne peux renoncer, car je regarde, comme Toi
Et je crée ce soleil, je le crée en moi !
Chaque instant que se lève, d’ici-bas, mon esprit
Vers Lui, Lui qui est, le Jour et la Nuit…

« Les brumes, les noirceurs, les fléaux, les désastres »
Peut-être l’Amour qui pousse les astres… ?
Au-dessus de nos têtes, de vers terriens…
Qui cherchent cette « Tendresse » cachée au loin…

Dans les ultimes profondeurs de cet immense Univers
Aussi bien, dans l’ombre de l’âme, de ce ver…
Car même, dans la forme, d’un être aussi petit
(Il y pourtant Un qui Aime, qui Pleure, qui Vit…)

Qui te regarde…regarde, son œil, ici mouvant
Il est ! Je suis ! Nous …autres, des Immortels mourants…
A chaque fois que l’aube s’endort d’un long sommeil
Et que le Temps retourne, clepsydre, dans le réveil

Il est ! Il est présence ! Il est vibrant autour
Il est ! Il est cette flamme ! Qui orne chaque contour
Il est Instant ! Je pose, regard, vers ce Soleil…
Il est ! Me fait ces signes, de bienveillantes merveilles

Il est ! Même dans un ver, s’émerveillant, instant
Il voit dans ses petites larmes, reflets, les diamants
De tous ces petits soleils qu’il crée à son tour…
Quand il regarde ce Ciel, ses yeux brillant d’Amour

Il croit…Il est ! Présence… A cet instant, qu’un ver
Plus grand que tout ce Monde…fuyant dans Univers
Le Temps s’incline, seconde, et toutes les Galaxies…
Ce ver… tiens l’axe du monde, tournant dans son esprit !

« Sans éclipse, sans nuit, sans repos, sans sommeil.
Que je Renonce, ver de terre, à créer le soleil ?
Que je Renonce, ver de terre, à créer le soleil ?
De faire naître dans mon esprit ces éclats de merveilles ?

Car ce Soleil existe…parce que je peux le voir !
Il brille dans mon âme, comme dans un grand miroir
Plus vif, plus chaud, plus dense, plus merveilleux encore
Que toutes ces « grandes » étoiles, « réelles » du décor

Il est ! Il est ! Présence ! Lumière ! Vie ! Esprit
C’est pour le voir, peut-être, que moi aussi… je suis !
Eclat de verre, miroir… qui tire des « conclusions »
Vivant…instant sublime, dans l’âme de son rayon !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

JacquesAADLOV-DEVERS

Image de JacquesAADLOV-DEVERS

Nom : AADLOV-DEVERS

Prénom : Jacques

Naissance : 01/01/0001

Présentation : Je viens un peu de Jacques Prévert car Jacques aussi c'est mon prénom, le reste, mon oiseau, à l'envers, n'a pas de plumes ni "cage-au" volant autour de l'Univers, sous le toit...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS