Poème 'La rivière s’écoule toujours' de JuCharline83

Accueil > Les membres > Page de poésie de JuCharline83 > La rivière s’écoule toujours

La rivière s’écoule toujours

JuCharline83

Terre sauvage,
Il est temps d’écrire une nouvelle page,
L’enfant des bois a grandi
Sous tes arbres applaudis
De soleil et par la pluie.
Ta terre et tes saisons ont fait un homme sage,
Un baiser de nuit,
Un éclat d’étoile filante,
Sous la lune adjacente,
Un cœur devenu fort,
Un cœur de pierre ?
Non, un écho dans le temps,
Un visage d’enfant.
L’enfant dort au bord
Du frais de la rivière
Qui emporte à mesure ses chimères,
La rivière coule encore,
Un cœur attendri voit le jour.
Non loin de la plaine l’enfant s’éveille,
Apprend les risques et les merveilles,
S’accoutume aux choses
De la vie sauvage,
Les courses et les pauses,
La peur et le courage,
L’ours et la rose.
Est bien venu le jour
Où l’enfant s’est fait homme,
Où l’enfant s’est retrouvé dans l’homme,
Où l’homme a couru l’amour,
A cru le trouver, a été blessé
D’une de ses flèches empoisonnées,
Puis a désespéré jusqu’au bout,
Jusqu’au jour où sans crier gare
Son cœur s’est mis à battre en un regard,
En un regard l’amour inespéré lui a sauté au cou,
Et la rivière s’écoule toujours.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS