Poème 'La tristesse m’étreint' de YassineLePoete

Accueil > Les membres > Page de poésie de YassineLePoete > La tristesse m’étreint

La tristesse m’étreint

YassineLePoete

La tristesse m’étreint devant le vide immense
Qui remplit aujourd’hui les failles de mes nuits,
Quand je me voie flotter dans l’intense ennui
Qui s’installe et me noie de si belles scories,

Décibels en cris qui hurlent un désarroi,
Le mal qui me touche est ce profond émoi
Qui me ronge me broie de ses indifférences,
Dans le halo morbide de ces quais de silence,

La solitude vaine qui fait mes aujourd’hui
Est cette grande peine que d’en être maudit,
Et de s’interroger au train où vont les choses,
Que, de ces temps jadis issues les ecchymoses

Comme autant de coups bas de ma pénible vie,
Suis-je la conséquence de leur ignominie,
La brutale souffrance et le poids des non-dits
Hérités de l’enfance, tabous des interdits

Etouffés des familles, obséquieux paradigme
Comme relents du mal, un totalitarisme
Qui l’esprit dégénère, et nous uniformise
En des pathologies semblables à l’autisme,

Tristes gens valeureux de crimes impunis
Et nous d’être poussières de cette hypocrisie
A défaut d’une étoile qui brille dans la nuit
Les ultimes coups bas de nos destins de vie;

C’est la pire insulte à nos intelligences,
Quand l’alliance des mots suggère connivence,
Pour piétiner sans bruit et de juste manière,
Les gestes marginaux de ces êtres austères.

La justesse des cris qu’on veut taire, poète des maudits
Quand votre plume agace, de vous taire à tout prix,
L’entourage nourri de ces ans de déni, brille de perfidie
Prétend son ignorance et les délais prescrits…

L’innocence est une arme, victimes démunies
Quand là de ces bourreaux qui l’enfance détruit,
Alors veulent nous taire et y mettent le prix
Nombre de nous se perdent se tailladant la vie!

23/08/2016 © LAPLUME Yassine « Rêveries Poétiques »

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS