Poème 'L’abime' de Zoe

L’abime

Zoe

Adossé à la terreur
blanche
Milles lignes de fuite éclosent
Étincelantes
A même les limites
aiguës
de mon effondrement,
dans l’efflorescence des bords
L’abime

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS