Poème 'Dédicace' de Zoe

Dédicace

Zoe

Ton âme enlacée au jardin des supplices s est muée en d inlassables errements, au delà des limbes érigées qu exhalent ton souffle inouï, en ces vers a la pâleur d un gisant s’entend le chant de la multitude aux crépuscules accents, comme une clameur armée des orgues mortifères, tintinnabulant le son amer des cœurs sanglants

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS