Poème 'Mont Lozère' de EricVOLAT

Mont Lozère

EricVOLAT

Suivant les traces marquées de vieux rimailleurs,
J’ai parcouru à pied, les chemins du Lozère.
Toujours je reviens ; si mes vers riment ailleurs.
Ressent comme moi, l’ami ; si tu l’oses, erre !

Sous la neige immaculée de secrets hivers,
Découvre, des gens, les mystères isiaques.
Peut-être saisiras-tu, de cet univers,
L’enivrant parfum, ondes paradisiaques ?

Ciselé dans la pierre par Marie DURAND,
Ici, raisonne encore l’appel hérétique.
Ce cri abscons est : « Résister » ta vie durant.

Cette laconique flânerie poétique,
Au mitan des effluves marquées du genêt,
Agace ma plume trouvère, et le jeu naît.

Poème préféré des membres

guillaumePrevel et JulienALBESSARD ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS