Poème 'Sonnet' de EricVOLAT

Sonnet

EricVOLAT

Sentiments à fleur de peau, voit le petit chose !
Émouvant est son appel, muet comme une rose.
Le regard est noble malgré ses yeux baissés
La foulée assurée et le pas exercé.

Dévoilée, épanouie, cette femme nouvelle,
Libérée des carcans, confiante, se révèle.
Le soleil efface la rosée du matin,
Colorant son visage, dévoilant son teint.

Inventer les terres pour cultiver le mythe,
Accroitre le plaisir de jouer sans limites,
Cette femme nouvelle vit avec son temps.

Laissons dérouler l’enchantement de l’instant
Rien ne sert de parler, il faut savoir se taire,
Et admirer l’effort de cette solitaire.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS