Poème 'Oiseaux' de macaya

Oiseaux

macaya

Rouge-gorge merle et bouvreuil
Sur ma fenêtre et sur le seuil
Du logis et sur le linteau
De la porte et sur le berceau
Vont viennent et volent petits oiseaux
Mésanges pinsons et fauvettes
Le roitelet et l’alouette
De place en place vite vite
Les moineaux et les troglodytes
Virevoltent se cachent et s’enfuient
Dans l’arbre frémissant qui pépie.

Poème préféré des membres

guillaumePrevel et jpb01 ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. ah ça j'aime cela sent le poète ornitho!!! Vive les oiseaux ces poètes des airs

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS