Poème 'Décembre sourit' de Claudel

Décembre sourit

Claudel

Le froid perdure dans notre lit
Et novembre se meurt dans l’oubli ;
Tout en blanc, décembre nous sourit
Et quelques flocons de neige aussi.

Sur nos corps nus, mon amour,
Je vois des cristaux d’étoiles
Qui brilleront pour toujours
Comme des feux de Bengale.

Par cette aura de décembre,
L’amour nous enflammera
Et quand reviendra septembre
Un enfant d’Elfe naîtra.

Le froid perdure dans notre lit
Et novembre se meurt dans l’oubli ;
Tout en blanc, décembre nous sourit
Dans la froidure et l’amour joli.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Claudel

Image de Claudel

Nom : Lachapelle

Prénom : Claude

Naissance : non renseigné

Présentation : Je suis né au Canada à Drummondville dans la province de Québec. J'ai composé 250 pièces musicales pour différents instruments de l'orchestre. Depuis 1992, j'ai réalisé 20 CD (non-commercial).

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS