Poème 'Un oiseau chante comme une eau…' de Cécile SAUVAGE dans 'Fumées'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Cécile SAUVAGE > Un oiseau chante comme une eau…

Un oiseau chante comme une eau…

Cécile SAUVAGE
Recueil : "Fumées"

Un oiseau chante comme une eau
Sur des cailloux et des pervenches.
Quelle odeur de printemps s’épanche
De cette pure voix d’oiseau !

1910

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Oiseau de jadis
    -----------------

    Cet oiseau d’autrefois, je ne m’en souviens guère ;
    Ni de mes grands-parents, qui lui offraient du grain.
    Pourtant, je l’ai souvent trouvé sur mon chemin,
    Cet oiseau que j’aimais, du temps de ma grand-mère.

    Je n’oublie pas les mots que disait mon grand-père,
    Cet homme qui vivait sans peur du lendemain ;
    Il s’asseyait à table, il se versait du vin,
    Il ne songeait pas trop à son heure dernière ;

    J’écris ces quelques mots la nuit, quand il est tard,
    De ce monde agité je me tiens à l’écart,
    À peine si j’entends les cloches de l’église ;

    Mais en rêve j’entends l’oiseau que j’entrendis,
    J’écoute mon grand-père et j’aime ce qu’il dit ;
    Le rêve est coloré, si les journées sont grises.

  2. Pattes de sinople
    -------------------

    Cet oiseau peut chanter tout au long de l’année,
    Pour la saison qui naît, pour la saison qui meurt,
    Pour la fleur éclatante et pour la fleur fanée ;
    Quel plaisir de l’entendre, il chante avec son coeur...

    Par mille autres chanteurs la friche est animée,
    Loin de toute richesse et loin de tout labeur ;
    Les étoiles du soir, une à une allumées,
    Semblent accompagner la nocturne rumeur.

    La chanson dit la peine et dit aussi la joie,
    Qui dans ce calme endroit l’une et l’autre se noient ;
    Le barde songe alors à ses jours révolus.

    Il a compris qu’il est un oiseau de passage,
    Et ce constat, d’ailleurs, ne le rend pas plus sage ;
    Car il ne fut jamais en quête d’absolu.

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS