Poème 'Ainsi sont les hommes' de Ygraiken

Accueil > Les membres > Page de poésie de Ygraiken > Ainsi sont les hommes

Ainsi sont les hommes

Ygraiken

Malgré mes yeux bandés
Ton ombre me poursuit
Impossible de l’éviter
Si profonde soit la nuit

Malgré mes yeux défaits
Mon amour te dérange
Impossible de l’arrêter
Immortel comme l’ange

Malgré mes yeux crevés
Tu envoies l’aiguillon
Impossible de le retirer
Planté dans mon cœur vermillon

Malgré mes yeux fermés
Je connais ta peine
Impossible de t’expliquer
Ce qu’est la mienne

Malgré tes yeux parfaits
Cet amour est en moi
Comment penser aimer
Une autre personne que toi

Ainsi sont les hommes
Que cela n’étonne :
S’ils aiment, ils ne sont pas aimés,
S’ils n’aiment pas, ils sont aimés.
Douloureuse farce de l’amour
Depuis que le monde est monde.
C’est dans la nuit des temps
L’œuvre satanique du serpent.

Ainsi sont les hommes…

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Ygraiken

Image de Ygraiken

Nom : Noël

Prénom : Yvette

Naissance : 28/08/1946

Présentation : Les phrases que je préfère : "La franchise ne consiste pas à dire tout ce que l'on fait, mais à penser tout ce que l'on dit". Et de Quintitien : "Scribitur ad narrandum, non...

Accéder à sa page de poésie

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS