Poème 'Apparition' de Eric25

Apparition

Eric25

Je me promenais à travers ma ville
Je sortais du cinéma j’étais bien
Je l’ai rencontrée au bord du chemin
Nous avons un peu parlé et le fil
De notre discours était le film vu
L’appel de la Forêt, film adapté
De Jacques London. Elle et moi, captés
Par le spectacle nous étions émus.

Nous connaissons l’histoire, le roman
La recherche de l’or, les chiens, le froid
Comment un chien dressé brise la loi
De l’Homme devient sauvage et puissant
La nature commande nous entraîne
Rien ne peut arrêter le cours du temps
L’Homme est cupide l’animal patient
Le temps calme ce qu’il reste de haine.

Mon amie m’a regardé alors
Le regard du loup sur le chien fragile
Mais j’aimais ces yeux de loup indocile
Elle aimait ma peau de chien sans remords
Nous avons marché sur la route blanche
Loin de l’immensité de l’Alaska
Tous deux enivrés du grand Canada
Heureux et libres : oiseaux sur la branche.

23 Février 2020.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS