Poème 'Poésie de Mai' de Eric25

Poésie de Mai

Eric25

Puisque mes jours m’autorisent
Puisque le temps continue
Je colore cette page blanche
Qui toujours s’épanche

Je suis un passant de vie
Je distille mon ennui
Au long des rues des chemins
Du Passé qui me revient

Bois plaines montagnes mer
J’entends vos murmures amers
Vous m’invitez en vos fêtes
Avant qu’elles ne s’arrêtent

Je sais regarder les chevaux
J’aime la musique du vent
Il y a au bord des ruisseaux
Des herbes folles du chiendent

Il y a des garçons des filles
Qui s’embrassent le long des rues
Je les regarde sans famille
Je les aime mes avenues

C’est le mois de Mai c’est l’amour
Qui fait chanter les oiseaux blancs
Mois du peuple Mois du retour
Des fleurs en nos jardins brulants.

1er Mai 2018

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS