Poème 'Bonne année' de Rosemonde GÉRARD ROSTAND dans 'Les Pipeaux'

Bonne année

Rosemonde GÉRARD ROSTAND
Recueil : "Les Pipeaux"

Bonne année à toutes les choses:
Au monde! A la mer! Aux forêts!
Bonne année à toutes les roses
Que l’hiver prépare en secret

Bonne année à tous ceux qui s’aiment
Et qui m’entendent ici bas…
Et bonne année aussi quand même
A tous ceux qui ne s’aiment pas!

Poème préféré des membres

id2profs et MALICE ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. j'adore les poèmes de Gérard Rosemonde.

  2. Disons qu'elle est adorable; mais je préfère Rostand, pour l'instant

    Merci en tout cas de la publier

  3. Bonjour,
    je viens de découvrir votre blog en faisant des recherches sur Rosemonde Gérard. Je suis enseignante en primaire et pour la nouvelle année, nous avons étudié Bonne année avec mes élèves. Je leur ai donné la même version que celle que vous publié, cependant l'enseignant de mon fils lui a donné à ses élèves la version "à ceux qui m'aiment" qui est très répendue sur le net.... Savez-vous laquelle est la vraie version? D'avance merci
    Cordialement

  4. Bonjour manuepassiflore,
    Pourriez-vous svp nous partager cette autre version ici ?
    Merci.

  5. Bonne année à toutes les choses:
    Au monde! A la mer! Aux forêts!
    Bonne année à toutes les roses
    Que l’hiver prépare en secret

    Bonne année à tous ceux qui m’aiment
    Et qui m’entendent ici bas…
    Et bonne année aussi quand même
    A tous ceux qui ne m’aiment pas!

  6. J'aurais bien aimé que quelqu'un me réponde...

  7. Je n'arrive malheureusement pas à retrouver l'origine de cette divergence.
    Il faudrait avoir accès à l'oeuvre originale de Rosemonde, et non à l'une de ces recopies.

  8. je suis d'accord....mais impossible!

  9. Personnellement, j'ai toujours connu uniquement la version "à tous ceux qui ne m'aiment pas"...De plus, elle me semble logique, car elle fait pendant à la phrase "Bonne année à tous ceux qui m'aiment"...
    Le poème de Rosemonde Gérard est touchant, car un peu naïf, un peu puéril. Seul un enfant peut se préoccuper à ce point de ceux qui l'aiment ou ne l'aiment pas. Si le vers évoquait "ceux qui ne s'aiment pas", le ton deviendrait plus adulte, plus moralisateur...
    Enfin, nous en sommes réduits aux conjectures...
    Bonne chance !

  10. Trop bien j'adore au fond il y en a quand même qui sont tristes

Rédiger un commentaire

Rosemonde GÉRARD ROSTAND

Portait de Rosemonde GÉRARD ROSTAND

Louise-Rose-Étiennette Gérard, dite Rosemonde Gérard, poétesse française, est née le 5 avril 1866 à Paris où elle est morte le 5 juillet 1953.
Elle est la petite-fille du comte Étienne Maurice Gérard, héros de Wagram. Son parrain est le poète Leconte de Lisle et son tuteur Alexandre Dumas. Dodette était son surnom... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto