Poème 'Coupe amère' de leutcha

Coupe amère

leutcha

Seul au seuil d’une nouvelle vie
ici je savoure
au jardin de mon nouveau destin
la coupe amer de ma douleur nocive
et le monde ne me verse pas à boire
mais toujours a faim
mais toujours a soif
de gains et de sang
ô vous qui êtes sages
qui êtes si intelligents
ô fils et filles des rives de demain
n’aimez pas les foires arrosées de sang -
sublimes trophées de nos passions suprêmes
ne saccagez pas les prés de vos chères colombes
ni les beautés de vos riches vallées
ne portez pas le feu aux semences de la vie
les nôtres – l’histoire vous contera leur destinée
leur honneur ont vendu aux marchants des canons
et nos cœurs ont aux abreuvoirs bu de nos siècles
l’angoisse la terreur et la peur de l’apocalypse

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

leutcha

Image de leutcha

Nom : LEUTCHA

Prénom : Michel

Naissance : 01/10/1959

Présentation : J'ai la poésie dans l'âme et elle est la grande passion de ma vie. J'aime lire les textes poétiques, surtout ceux qui élèvent l'âme et la transportent dans les nuées ! J'ai publié en 2009...

Accéder à sa page de poésie

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS