Poème 'Adieu ma mie' de leutcha

Adieu ma mie

leutcha

Le cœur dupe et sans leurre essuie ses pleurs
sous les nuages qui copieusement s’embrassent
les rivières parlaient dans leur dortoir
le soleil roulait ses feux vers l’occident
la lune en menus hoquets s’éveillait de son lit
habillant de ténèbres sa brillante rivale

Il fuyait les propos salissants et les arènes de sang
la lune le regardait depuis son donjon
et comme un amant au destin malheureux
il tendait son cœur aux amours qu’on déjoue

Il attendait il attendait sa mie rêvée
le soleil menaçait de le démasquer
oh ! il n’a jamais aimé sans pleurer
et a toujours aimé dans un coin de l’ombre
- soleil ! soleil ! berce et endors tes rayons
cette nuit mon cœur va cueillir une fleur
que tout cœur rêve de cueillir

Il attendait il attendait sa mie rêvée
le soleil pointait son brillant museau
hors de sa sombre demeure du firmament
l’attente naïve et sans pitié l’assommait
en de petits et amers sanglots
- adieu ! j’ai encor perdu l’unique soleil
qui illuminait encor le navire de ma vie
il tourna d’un pas pesant les talons
jeta un coup d’œil rageur au soleil
et disparut dans l’abîme des ténèbres

Ngaoundéré 21 juillet 2011
20 : 05

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

leutcha

Image de leutcha

Nom : LEUTCHA

Prénom : Michel

Naissance : 01/10/1959

Présentation : J'ai la poésie dans l'âme et elle est la grande passion de ma vie. J'aime lire les textes poétiques, surtout ceux qui élèvent l'âme et la transportent dans les nuées ! J'ai publié en 2009...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS