Poème 'Une étrange destinée' de leutcha

Accueil > Les membres > Page de poésie de leutcha > Une étrange destinée

Une étrange destinée

leutcha

Le soleil copieusement prenait de l’ombre
l’horizon se mourait au chant des canons
l’enfant debout près d’une femme
éteint avait son sourire
son regard contemplait la vie
couchée dans une mer de sang
pieds nus il tenait
la main raide de la jeune femme
une ondée de larmes
arrosait la vallée
sans répit les canons tonnaient
et son cœur maudissait
ces tonnerres inhumains
la main tendue il attendait du secours
le soleil copieusement prenait de l’ombre
et personne pour séparer
la mort de la vie
le soleil copieusement prenait de l’ombre
l’horizon se mourait au chant des canons
et le petit enfant attendait
le réveil de sa mère
la mort sourde aux cris des humains
entassait du coton dans ses oreilles
et personne pour séparer
la vie de la mort
une âme bientôt rendra ses jours à la terre

Poème préféré des membres

Alexandre a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Michel, bienvenu sur UnJourUnPoeme!
    Ce poème est poignant. Et malheureusement tellement d'actualité...

  2. Bienvenu parmi nous Michel. Amitiés en Poésie. Astrid

  3. Merci, mon cher Astrid. Vos sentiments et impressions sur ce poème auraient été pour moi un beau de complicité poétique ! Amitiés.

  4. Merci Alexandre. Votre commentaire me va tout droit au coeur, et j'aurais voulu qu' fût plus étoffé ! Ah ! L'actualité ! Est-ce un tabou en poésie ? Ce qui est actualité aujourd'hui demain sera histoire ! Actualité ou pas actualité, pourvu que la poésie sache se saisir des mots pour toucher l'âme ou les sens ! Amitiés sincères.

Rédiger un commentaire

leutcha

Image de leutcha

Nom : LEUTCHA

Prénom : Michel

Naissance : 01/10/1959

Présentation : J'ai la poésie dans l'âme et elle est la grande passion de ma vie. J'aime lire les textes poétiques, surtout ceux qui élèvent l'âme et la transportent dans les nuées ! J'ai publié en 2009...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS