Poème 'Coeurs de femmes' de leutcha

Coeurs de femmes

leutcha

J’ai fait battre maints cœurs de femmes
cœur de blondes aux viles vertus
cœur de beautés enchaînées au fric
cœur d’intellectuelles engraissant le règne des vices
cœur de pucelles en quête d’âmes à ruiner
cœur de pimbêches bien fardées -
noirs gisements de syphilis

J’ai fait battre maints cœurs de femmes
leurs yeux fouillaient mes yeux
pour les capter et les séduire

Leurs gestes sondaient mes gestes
pour s’emparer de leur empire

Leurs mots couvaient mon cœur
comme un parfum de bonne odeur

Leur regard convoitait mon regard
pour me vanter la splendeur de leur beauté

Leur cœur courtisait mon cœur
pour me communiquer le feu de leur âme

Leurs clins d’œil étaient des billets doux
m’attirant dans leurs jardins intimes

J’ai fait battre maints cœurs de femmes
les plus belles étaient les plus jalouses
oh ! mon cœur resta rebelle à leur désir

J’ai fait battre maints cœurs de femmes
dans les temples les bureaux ou les trains
je jouais au naïf sans jamais les désirer
mais elles ont toujours empoisonné ma destinée

Vrai ! j’ai aimé des femmes ou chanté
mais celles qui m’ont désiré ont souvent pleuré
pardonnez-moi ô vous que je n’ai pas aimées
aimer n’est pas un grain de fantaisie

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Bienvenu, Vincent

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS