Poème 'Lettre au temps' de leutcha

Lettre au temps

leutcha

Suis-je une page de mots cadenassés
une parole scellée qu’aucune oreille
ne saisit ni les sonorités ni l’esprit
et dont l’intelligence des consonnes et des voyelles
aux tympans du temps lâche des nuages imperceptibles

Je suis une page aux masques transparents
où brillent en filigrane des éclairs ou des pénombres
oser se figer au seuil des signaux
bloque l’ouverture des étincelles du sens

Les mots au cheminement de leur destin
à nu ne se mettent pas totalement en une époque
ils sont des lettres placardées au visage du temps
et il faut du temps pour pénétrer leur mystère
ô sublime art du verbe infinie

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS