Poème 'Cygne – II' de martineau

Cygne – II

martineau

Une vague s’aligne
et fait la révérence :
c’est en l’honneur d’un cygne,
qui désormais s’avance.

Les roseaux, amarrés,
coupent l’air et se penchent,
comme pour effleurer
la silhouette blanche.

Son sillage insinue
que ses immenses ailes
n’auront jamais connu
le vertige du ciel.

Il poursuit jusqu’au bord
et meurt en le touchant,
et l’on entend encore
la chute de son chant.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

martineau

Image de martineau

Nom : Martineau

Prénom : Philippe

Naissance : 08/04/1957

Présentation : Auteur de recueils (poésie, fable, aphorisme, etc...) au format électronique (PDF, EPUB et KINDLE), disponibles en ligne sur son site Web.

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS