Poème 'Douleurs au haïku' de julien06

Douleurs au haïku

julien06

Douleurs au haïku
Un miaulement de chatte
L’homme diverge.

Femme acculée
Mâle inébranlable
On ne pipe mot.

Un discours profond
Gravé dans les annales
L’amour déboule.

Vierge paniquée
Mais à quel saint se vouer
Carte de membre.

L’arrière du train
Queue interminable
Un aller-retour.

Le héros tique
Vice et vertu l’habitent
L’amour capote.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Pauvres cent écus
    En fin du mot de guichet
    Clamant le pas de vis...

  2. Plus de chaude lance
    Les p...sont en vacances
    Viens ma mie, avance!

  3. L'un dit : " Lundi"
    Et l'autre j'en est marre, dis!
    Elle? Viv'ment dix manches!

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS