Poème 'En ce temps-ci' de IVA

En ce temps-ci

IVA

La vie se repose des siècles de labeur
Elle avance tout droit sans élan et sans heurt
Elle n’écoute plus le silence de ses pleurs
Ni les cris étouffés de son âme qui se meurt

A l’horizon de ses vertiges oubliés
Elle a appris et à rire et à pleurer
Sans se soucier non plus jamais de rêver
Ni se préoccuper d’encore un jour aimer

Sans frémir elle a pris son sourire le plus sage
Pour montrer tout ce qui lui reste en héritage
Sans mentir j’ai manqué de tellement de courage
Que sur place sans un mot j’en ai crevé de rage

Où s’en vont les idées les plus grandes les plus belles
Celles si douces et si tendres qui chantent en ritournelles
Quelle contrée quelle vallée ou montagne éternelle
Aura su les comprendre et les garder en elle

Poème préféré des membres

guillaumePrevel a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS