Poème 'Le margouillat' de leutcha

Le margouillat

leutcha

Sa tête – petite boule rouge
tourne toujours et toujours bouge
et le disque de ses pupilles rondes
scrute sans scrupule le monde
le jour il compose ses jolies combines
pour recevoir la nuit ses belles concubines
il n’est ni louche ni lâche
et il combat sans débat ni hache
au soleil il bronze sa peau
et ne dépend d’aucun drapeau
il se méfie des mistigris et des mortels
ses orteils et ses petites oreilles
l’éclat ont des grandes merveilles
il est heureux et puissant il règne
des fils il a des filles et des reines
sa tête à présent est un champ de coton blanc
et ses amis et ses ennemis et ses courtisans
loin l’ont exilé des joujoux et des bijoux de la cour
dans son donjon où il est privé de bonjour
ce ponte rumine le beau temps de ses beaux jours
et sa tête – petite boule rouge
toujours tourne et toujours bouge
mais il n’a plus aucun pouvoir
sur ses sujets et sur son territoire

Oh ! tout margouillat a sa coupe noire à boire
et tout homme vit avec un margouillat

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

leutcha

Image de leutcha

Nom : LEUTCHA

Prénom : Michel

Naissance : 01/10/1959

Présentation : J'ai la poésie dans l'âme et elle est la grande passion de ma vie. J'aime lire les textes poétiques, surtout ceux qui élèvent l'âme et la transportent dans les nuées ! J'ai publié en 2009...

Accéder à sa page de poésie

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS