Poème 'Le pauvre gars' de Gaston COUTÉ

Le pauvre gars

Gaston COUTÉ

Il était une fois un gars si laid, si laid
Et si bête ! qu’aucune fille ne voulait
Lui faire seulement l’aumône d’un sourire ;
Or, d’avoir trop longtemps souffert l’affreux martyre
De ne pas être aimé lorsque chante l’amour,
Le pauvre gars s’en vint à mourir un beau jour…
On l’emmena dormir au fond du cimetière,
Mais, son âme, un Avril, s’échappa de la terre
Et devint une fleur sur sa tombe, une fleur
Qu’une fille cueillit et mit près de son coeur.

Poème préféré des membres

guillaumePrevel a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. simple et très beau

Rédiger un commentaire

Gaston COUTÉ

Portait de Gaston COUTÉ

Gaston Couté, né à Beaugency le 23 septembre 1880, mort à Paris 10e le 28 juin 1911, est un poète libertaire et chansonnier français. Gaston Couté est le fils d’un meunier. Avant le baccalauréat, il quitte l’école, qu’il détestait. Il est employé comme commis auxiliaire à la Recette générale des impôts... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS