Poème 'Le Sylphe' de Paul VALÉRY dans 'Charmes'

Le Sylphe

Paul VALÉRY
Recueil : "Charmes"

Ni vu ni connu
Je suis le parfum
Vivant et défunt
Dans le vent venu!

Ni vu ni connu
Hasard ou génie?
À peine venu
La tâche est finie!

Ni lu ni compris?
Aux meilleurs esprits
Que d’erreurs promises!

Ni vu ni connu,
Le temps d’un sein nu
Entre deux chemises!

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Un vieux sylphe a bu
    Un litre de vin,
    Un rêve divin
    Lui est advenu.

    Un vieux sylphe a lu
    Hier soir, du latin ;
    Il n'a, ce matin,
    Pas tout retenu.

    Il n'a rien compris,
    Il a dans l'esprit
    Beaucoup d'autres choses :

    L'oiseau revenu
    D'un monde inconnu,
    Et l'odeur des roses.

Rédiger un commentaire

Paul VALÉRY

Portait de Paul VALÉRY

Ambroise Paul Toussaint Jules Valéry est un écrivain, poète, philosophe et épistémologue français, né à Sète (Hérault) le 30 octobre 1871 et mort à Paris le 20 juillet 1945. Né d’un père d’origine corse et d’une mère génoise, Paul Valéry entame ses études à Sète (alors orthographiée Cette) chez les... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS