Poème 'Matin d’Eté' de Eric25

Matin d’Eté

Eric25

Matin d’Eté et ciel déjà chargé d’orages
Les oiseaux tournent affolés de moiteurs
Un chien aboie dans sa solitude navrée
Un moustique, ivre du sang bu, se traîne
Sur mon parquet brun.
Fiévreux d’une nuit lourde je déambule
Dans l’appartement qui s’éveille au lever des volets
Livres et journaux étalés sur la table du salon
Une bouteille de vin de pays vide et triste
Paysage intérieur pour un rêve en création
Je découvre le spectacle de ma nuit sans errance
Réunis les décombres d’une soirée de poète
Et dis bonjour à l’univers qui m’attend.

Juillet 2018.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS