Poème 'Si tu pars' de Eric25

Si tu pars

Eric25

Je sais tout de toi, tu me connais comme moi
Nous vivons tous deux un amour si fusionnel
Qu’exister l’un sans l’autre serait criminel
Tu sais tant de moi, je te connais plus que toi

Amour, quand l’aurore se lève à l’horizon
Je te vois toute nue au soleil de la terre
Ton corps ta peau ton souffle éloignent les enfers
L’océan et la mer tremblent à l’unisson

Je ne peux que t’aimer je ne veux pas d’une autre
Tu n’aimes que mon être et nos corps se réclament
Passionnés de tendresse, aimant le corps et l’âme
Nous créons nos désirs, le plaisir devient nôtre

Mais le temps est assassin et les jours s’écoulent
Au long des mois et des années en file indienne
La jeunesse des corps passe la méridienne
De l’espace infini des saisons qui s’écroulent

Un jour je ne serai plus, tu seras partie
Tu n’imagines pas cet horrible supplice
D’être séparés et s’éloigne le calice
De la félicité en l’heureux paradis

Dieu sait nous chasser de l’Eden, l’arbre de vie
Nous avons goûté son fruit pareil à un lys.

Juin 2018.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS