Poème 'Tes Cheveux D’Or' de pablonaudet

Tes Cheveux D’Or

pablonaudet

Tes cheveux d’or n’étaient qu’un leurre
Mais à l’heure où je me reprends
Et où je comprends
Que je n’étais qu’un figurant de plus
Il est d’ores et déjà trop tard
J’ai déjà raté mon bus
Mon train pour nulle part

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS