Poème 'Chanson' de Louise de VILMORIN dans 'Les Belles Amours'

Chanson

Louise de VILMORIN
Recueil : "Les Belles Amours"

Tous les pirates du Levant
N’ont d’autre idole
Qu’une boussole
Tous les pirates du Levant
Ont des captives au couvent.

Une pauvre enfant de l’école
S’en va rêvant
Au jour levant
Une pauvre enfant de l’école
Cherche le vent qui la cajole.

Et elle brode un paravent
Où l’oiseau vole
Mais ne s’envole
Et elle brode un paravent
Pour un pirate du Levant.

Quand elle pense aux métropoles
Un mot souvent
Rit dans le vent
Quand elle pense aux métropoles
Tout en brodant son âme folle.

Pour un pirate du Levant
Qui est frivole
Et sans parole
Pour un pirate du Levant
Une enfant brode un paravent.

1954

Poème préféré des membres

jbigey a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Louise de VILMORIN

Portait de Louise de VILMORIN

Louise Levêque de Vilmorin, dite Louise de Vilmorin, est une écrivaine française née le 4 avril 1902 à Verrières-le-Buisson (Essonne) où elle est morte le 26 décembre 1969. Née dans le château familial d’une célèbre famille de botanistes et grainetiers, elle se fiance en 1923 à Antoine de Saint-Exupéry mais épouse... [Lire la suite]

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS