Poème 'Chant d’enfant' de Marie NOËL dans 'Chants des Quatre-Temps'

Chant d’enfant

Marie NOËL
Recueil : "Chants des Quatre-Temps"

Regarde le joli jardin
Que Dieu nous donna ce matin
Plein de soleil et de fleurs
Aux yeux de toutes les couleurs.
Pour le retenir en lieu sûr
Nous l’avons netouré de murs
Sans quoi la nuit il s’en irait
Faire le fou dans la forêt
Si loin que plus personne après
Jamais ne le retrouverait.
Nous l’avons avec notre clé
La plus solide, la plus forte,
Enfermé derrière une porte
Pour que le Vent, cet endiablé
Voleur volant qui va souffler
Quand nous dormirons ne l’emporte
Pour y loger ses feuilles mortes.

1962

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Herbage
    ----------

    Rien de précieux dans mon jardin,
    Sinon la douceur des matins
    La très simple mise des fleurs
    Et l'harmonie de leurs couleurs.

    Il gagnerait peu, j'en suis sûr,
    Si je lui bâtissais un mur ;
    Aucun arbre n'y grandirait
    Comme ils le font dans les forêts.

    Ce n'est qu'un jardin sans apprêt ;
    Et le voisin râle, c'est vrai,
    Lorsque le vent d'automne emporte
    Jusque chez lui mes feuilles mortes.

  2. Fleurs du roi
    ----------------

    Nous contemplons les fleurs royales
    Dans cette douceur automnale ;
    Le long blason prend les couleurs
    De cette profusion de fleurs.

    La reine, en solides chaussures,
    Vient ramasser les pommes mûres ;
    De ce verger sombre, on dirait
    Que c'est un arpent de forêt.

    Un petit page suit de près
    La reine aux champêtres apprêts ;
    Marchant sur quelques feuilles mortes,
    Le sac de fruits, pour elle, il porte.

  3. trés bien

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS