Poème 'Chaque jour' de leutcha

Chaque jour

leutcha

Chaque jour
on piétine mon honneur
mon cœur brûle dans l’ardeur des pneus
mon âme en holocauste
flambe sur la place publique
au nom des crimes impunis
on brise mes côtes
on saccage ma dignité
on électrise ma pauvre chair
on me piétine comme une mouche
au carrefour barbouillé de sang
où nos idéaux déchiquettent la vie
les tonnerres au-dessus de ma tête
complotent avec les chars et les bombes
pour me creuser une tombe
je meurs de douleurs
et personne pour essuyer mes pleurs
toujours la nuit et le jour
massacrent mes rêves
de l’eau s’il vous plaît pour laver mes mains sales

23 janvier 2014

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS