Poème 'Confession' de JacquesAADLOV-DEVERS

Confession

JacquesAADLOV-DEVERS

Pardonne moi, Dieu, je suis pécheur
Mais j’aime autant jouer de tout !
A tes poissons, j’ai fait si peur…
A tes pêchers… j’y ai pris goût…

Pardonne moi, Dieu, je suis pécheur
D’avoir voulu jouer autant
Dans ton jardin plein de saveurs
De tous ces fruits, ô, si tentants !

Pardonne moi, Dieu, je suis pécheur
Je n’écoute pas tout ce qu’on me dit
Ma tête regarde souvent ailleurs
Bien trop rêveur, à ce qu’on dit…

Pardonne moi, Dieu, je suis pécheur
Car je te parle trop souvent
Pas trop sérieux, apparemment…
Pourtant aussi, en moi, je pleure

Pardonne moi, Dieu, je suis pécheur
De T’avoir autant cherché…
Seulement lorsque mes petits malheurs
Me faisait si mal, comme je croyais

Alors que Tu étais, Seigneur,
Là, dans Mon Cœur, Seul à pleurer !…

De tout ce que je t’ai fait subir…
Dans toutes mes chutes, à chaque instant
Quand Tu me pardonnais sans dire
Un mot, à cette âme d’enfant…

Qui voulait tellement ( !) découvrir
L’endroit… où tu habites, vraiment…

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS