Poème 'Homme au bâillon' de leutcha

Homme au bâillon

leutcha

Dans ma vallée de Mimboman
les scorpions
les vautours
les souris
les panthères
et les vipères
mes cruels sont voisins
jour et nuit l’univers de mes droits
en pièces est mis par des panthères
les vipères dans mon jardin
injectent leur venin
dans les veines de mon destin
les scorpions torpillent mes procès
dans nos palais de justice
et les vautours dévorent les beaux draps
de mes rêves de beau temps
avec un appétit de gourmands malicieux
les souris
enivrés par un appétit de goinfres
rongent le fragile manteau
de mes matins d’espoir
et exilent mes belles époques
au fond de vastes abîmes
colombes et moutons
agneaux et brebis
mes autres voisins s’en fichent
les colombes et les agneaux
quelquefois
me tendent leur sale main
mais des vipères armées jusqu’aux dents
les réduisent au silence
dans cet enfer classique
trop de souffrances
arment mon cœur de jacquerie
hélas ! des panthères et des vipères
vêtues aux couleurs de la République
mettent un bâillon à mes lèvres
aïe
au berceau de nos ancêtres
je ne peux hurler mes douleurs

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

leutcha

Image de leutcha

Nom : LEUTCHA

Prénom : Michel

Naissance : 01/10/1959

Présentation : J'ai la poésie dans l'âme et elle est la grande passion de ma vie. J'aime lire les textes poétiques, surtout ceux qui élèvent l'âme et la transportent dans les nuées ! J'ai publié en 2009...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS