Poème 'L’amour' de Anna de NOAILLES dans 'Le Cœur innombrable'

L’amour

Anna de NOAILLES
Recueil : "Le Cœur innombrable"

Amour, qui dès l’aube du temps
Flottais sur la terre et les eaux ;
Toi qui, dans l’arbre et dans l’étang,
Meus les poissons et les oiseaux.

Toi qui dans la forêt mouvante
Troubles la sève sous l’écorce,
Et joins, aux heures violentes,
La soumission et la force.

Au delà du bien et du mal
Mènes les coeurs phosphorescents,
Amour au regard d’animal,
O dieu des âmes et du sang…

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Au-delà, mortels,
    Du bien et du mal,
    L'
    ...ami
    ..........naturel,
    ................Le rut
    animal.

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS