Poème 'Malgré moi' de Jacques PRÉVERT dans 'Choses et autres'

Malgré moi

Jacques PRÉVERT
Recueil : "Choses et autres"

Embauché malgré moi dans l’usine à idées
j’ai refusé de pointer
Mobilisé de même dans l’armée des idées
j’ai déserté
Je n’ai jamais compris grand chose
Il n’y a jamais grand chose
ni petite chose
il y a autre chose
Autre chose
c’est ce que j’aime qui me plaît
et que je fais.

Malgré moi”, tiré du recueil “Choses et autres” paru aux éditions Gallimard
© Fatras/ Succession Jacques Prévert, pour les droits audiovisuels et numériques

Poème préféré des membres

DoubleB a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Comment ne peut-on pas s'y reconnaitre?.

  2. Poésie Erwan à apprendre

  3. Ce poème pourrait être la devise de ma vie ...et je le chante dans tous mes concerts (musique : Vanina Michel/Jean Chavot avec l'autorisation de Fatras/ Succession Jacques Prévert)

  4. Saint Jacques Prévert
    -------------

    Ce qui est astreignant, Jacques, tu le déclines,
    Loin de l’austérité d’un Père du Désert ;
    Tu n’as point demandé d’être d’honneurs couvert,
    Tu grattes ton papier sans trop de discipline.

    Auprès de ta maison sont de fraîches collines
    Où de braves oiseaux te donnent un concert ;
    En l’honneur de ton nom, le pâturage est vert
    Sous un ardent soleil ou sous une pluie fine.

    Tu pourrais enseigner, car tu n’es pas un bleu,
    Transmettant ton savoir en des cours fabuleux ;
    Tu préfères la prose en taverne échangée.

    Un modeste caveau t’attend sous un cyprès,
    Pour cette sombre fin ton coeur toujours fut prêt ;
    Tes livres sont classés, ta chambre est bien rangée.

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS